Doxing : définition et exemple de divulgation de données personnelles

0
649
Le doxing est une pratique en cybercriminalité

Savez-vous quel est le dénominateur commun entre l’affaire Samuel Paty et l’affaire Charlotteville (lorsque les militants antiracistes avaient publié les noms et adresses des suprémacistes blancs venus défiler à Charlottesville aux Etats-Unis en 2017) ? Ces affaires ou des informations confidentielles et privées ont été divulguées face au grand public et se sont retrouvés à la merci de tous et surtout de personnes malveillantes. Il s’agit du doxing? On vous explique tout.

Qu’est ce que le doxing ?

Le doxing est une pratique qui fait partie du cyberharcèlement, elle consiste à utiliser des données, des déclarations, des enregistrements sensibles voire secrets contre des personnes ciblées. Provenant du mot anglais droxx qui indique le fait de divulguer des données personnelles dans l’intention de nuire à une personne et de les exposer à des fins de canulars, de nuisances, d’intimidation et même d’extorsion financière, le droxing peut  causer de très graves dégâts auprès des victimes. Ce qui pousse les utilisateurs à avoir recours à cette pratique c’est tout d’abord une volonté de se venger, d’humilier, d’intimider, de marquer sa colère face à une décision etc… Les conséquences peuvent aller du simple canular comme par exemple une livraison d’un repas non commandé à payer sur place, comme des appels anonymes au domicile ou sur le lieu de travail allant jusqu’à des conséquences plus graves comme le licenciement, le harcèlement en ligne ou l’usurpation d’identité.

Exemple de doxing

Le doxing a vu le jour fin 2011 aux États unis, quand un groupe de pirates Anonymous avait mis en ligne les données confidentielles et personnelles d’environ 7 000 membres des autorités en réaction aux enquêtes menées sur des activités de cybercriminalité. Le groupe Anonymous a également mis en ligne des informations d’un grand nombre de membres présumés du Ku Klux Klan (KKK).

En Allemagne, en  décembre 2018, une personne avait publié sur son compte Twitter des informations sensibles : adresses mail, numéros de téléphone privés, adresses du domicile ainsi que les coordonnées bancaires et des conversations confidentielles sur des dirigeants politiques, de journalistes, de modérateurs, d’influenceurs et des artistes.

En France, nous avons eu le cas tragique en octobre 2020 avec l’assassinat de Samuel Paty, professeur d’histoire et géographie dans un collège situé dans les Yvelines. Ce professeur a perdu la vie dans un contexte dramatique. Lors d’un cours sur la liberté d’expression, le professeur a montré des caricatures de Mahomet à ses élèves. Par la suite, un parent du des élèves avait posté des vidéos sur facebook ou il affirmait que sa fille avait été renvoyée suite à ce cours. Puis ces vidéos ont été partagées à nouveau et des informations concernant l’identité de l’enseignant, la ville ainsi que le nom de son établissement ont été divulgués dans les commentaires. Toutes ces informations confidentielles lâchées dans la nature ont permis au meutrier de mettre en route son projet d’assassinat du professeur.

Comment la loi punit la pratique du doxing ?

le doxing est une pratique en cyberharcélement
Les pratiques de doxing révèlent du Code Pénale et peuvent être considérées comme une atteinte à la vie privée

Les pratiques de doxing révèlent du Code Pénale et peuvent être considérées comme une atteinte à la vie privée, violation du secret des correspondances, divulgation de données personnelles et confidentielles ou dénonciation calomnieuse. En effet, l’article 223-1-1 du Code pénal stipulent que les auteurs de doxing peuvent encourir des peines pouvant aller jusqu’à 5 ans d’emprisonnement et une amende de 300 000 euros

Comment se protéger des attaques de doxing ?

Pour vous protéger du doxing, voici quelques recommandations pour verrouiller au maximum la fuite de vos données personnelles et confidentielles :

Conseil n°1 – Utiliser un VPN

Le VPN permet de coder les données des utilisateurs et de protéger leurs adresses IP et physiques.

  • Conseil n°2 – Ne communiquez pas vos informations personnelles

Soyez vigilants lorsque vous surfez sur les réseaux sociaux qui parfois vous demandent des informations personnelles ou de répondre à des questionnaires en ligne, ne leur communiquez en aucun cas vos données.

  • Conseil n°3 – Contacter Google pour supprimer des informations

Dans le cas où vous vous apercevez que des données vous concernant figurent dans les résultats de recherche Google, vous devez impérativement prendre contact avec eux et leur demander via un formulaire en ligne de les supprimer du moteur de recherche.


Conseil n°4 – Changer régulièrement vos mots de passe

Par mesure de sécurité, il est conseillé de changer régulièrement ses codes d’accès et d’ utiliser un gestionnaire de mots de passe qui permettra de mettre en place des codes assez complexes ce qui dissuadera les hackers.

  • Conseil n°5 – Adopter les bonnes pratiques de cybersécurité

Pour protéger au maximum votre ordinateur ou votre tablette, vous devez impérativement installer un antivirus ainsi qu’un logiciel de détection qui bloquera toute tentative de récupération de vos données.

Que faire si on est victime de doxxing ?

Si vous êtes victime de doxing sur une plateforme, vous devez dans un premier temps signaler auprès du support client de ladite plateforme afin de leur demander la suppression de vos données personnelles. Si vous êtes victimes de menaces, il est recommandé de prendre contact avec les services de police. Il est conseillé de conserver toutes les traces de doxing, de conserver les captures d’écran, les mails de menace ou d’humiliation. Il est également recommandé de prévenir votre entourage afin qu’ils soient éventuellement préparés à recevoir des messages d’humiliation sur vous.



LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici