Attaque DDos : définition pour comprendre comment ça marche

0
57
securité-aéroport-données-privées

Avez-vous déjà entendu parler d’attaque DDos ? Cette pratique peut mettre en péril de nombreux sites web, et constitue une pratique malheureusement très fréquente sur internet. On vous explique tout sur cette notion.

Qu’est-ce qu’une attaque DDos ?

Avant toute chose, il est important de comprendre ce qu’est une attaque DDos. Il est possible de trouver ce genre d’attaque sous un autre nom. En effet, on pourrait parler d’attaque de déni de service également. Il s’agit tout simplement d’inonder le réseau ou les serveurs de la victime afin que cette dernière soit submergée par un trafic, ce qui ralentit les différents services du site web concerné. Notons également que ce genre d’attaque peut également mener un site internet à être complètement hors service dans le pire des cas.

Il est important de noter que les attaques DDos sont les moins sophistiquées. En effet, dans le domaine de la cyberattaque, il est possible de voir des fonctionnements de piratage bien plus élaborés que cela. Néanmoins, une attaque DDos fait partie des plus perturbatrices, mais également des plus puissantes qui existent à l’heure actuelle. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’elle peut mettre hors ligne des sites web ou des services numériques pendant de longues périodes. En effet, ce genre d’attaque peut durer quelques secondes, mais également plusieurs semaines ce qui n’est pas négligeable.

Comment fonctionne une attaque DDos ?

Nous allons tout vous dire sur le fonctionnement de ce type d’attaque. En effet, ces dernières ne sont pas forcément compliquées à comprendre. Plusieurs éléments sont à prendre en compte :

  • Les cybercriminels peuvent parfaitement accéder à un site web grâce à l’aide de logiciel malveillant. Ainsi, dès qu’ils ont un identifiant et un mot de passe, il est parfaitement possible de mettre en place l’attaque.
  • Une fois que le cybercriminel est entré dans le réseau, il peut mettre en place des botnets, c’est-à-dire un réseau de robots (bots) pour l’exécution de tâches spécifiques. Ainsi, ces derniers peuvent facilement être utilisés pour créer des éléments malveillants, comme des courriels de phishing, par exemple.
  • Selon le type d’hébergement dont vous disposez, il est important de noter que la taille des serveurs, sur lesquels vous pouvez trouver un site internet permet de gérer un flux déterminé de trafic, et leur capacité à absorber des pics de trafic peut être limitée. Lors d’une attaque de DDos, le trafic est tel qu’il est plutôt difficile pour le site de gérer correctement cela. Ainsi, ce dernier est rapidement mis hors ligne.

Comme vous pouvez le constater, il est plutôt simple de mettre en place ce type d’attaque. Notons également que cela peut vraiment être contraignant pour certains sites web.

Faire appel à un anti-DDos pour se protéger ?

Bien évidemment, il est parfaitement possible de faire appel à un anti-DDos directement depuis votre hébergeur. En effet, il s’agit tout simplement d’une protection contre ce type d’attaque afin que votre site web ne soit pas attaqué et donc pas mis hors ligne. Ainsi, si nous prenons celui d’OVH, par exemple, l’anti-DDos proposé par l’hébergeur web permet d’agir sur trois éléments différents, mais qui sont tout de même en corrélation :

  • L’analyse rapide et en temps réel des différents paquets.
  • Détourner le trafic entrant directement depuis le site internet.
  • Séparer les éléments non légitimes du reste pour laisser uniquement le trafic légitime accéder au site.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici