Partenariat OpenAI & Time Magazine : ChatGPT aura accès aux contenus de l’hebdomadaire américain

Partenariat OpenAI & Time Magazine : ChatGPT aura accès aux contenus de l’hebdomadaire américain

On vous l’avait dit dans un précédent article, OpenAI a soif de données. Le leader de l’IA génératif a récemment annoncé un partenariat avec Time Magazine, permettant ainsi à l’entreprise d’accéder à une base de données exceptionnelle pour développer ses IA, comme ChatGPT. Ce partenariat s’inscrit dans une stratégie visant à exploiter des volumes de données considérables, fournissant à l’intelligence artificielle les ressources nécessaires pour évoluer.

Un partenariat prestigieux pour OpenAI

Depuis la publication de son premier numéro en 1923, Time Magazine est devenu une référence mondiale. Ce journal américain, connu pour ses articles traitant des grands enjeux mondiaux, a accumulé une base de données impressionnante au fil des décennies. Désormais, cette ressource sera à la disposition d’OpenAI, grâce à un contrat signé récemment.

Ce partenariat, dont la durée s’étend sur plusieurs années, permet à OpenAI d’accéder aux archives du journal. Bien que le montant de l’accord n’ait pas été divulgué, il marque une étape importante pour la société dirigée par Sam Altman, qui cherche à renforcer les capacités de ses intelligences artificielles en exploitant des contenus riches et variés.

IA

Une collaboration bénéfique pour les deux parties

En plus de fournir des données à OpenAI, et de surcroît à ChatGPT, Time Magazine bénéficiera également de cette collaboration en utilisant les solutions d’intelligence artificielle développées par OpenAI. Cette symbiose permettra au journal de développer de nouveaux produits et d’améliorer l’accès à ses contenus.

OpenAI a confirmé cette intention dans un communiqué, déclarant : « Nous nous associons à Time pour faciliter l’accès aux contenus d’information grâce à nos outils d’intelligence artificielle. » Ainsi, les deux parties tirent parti de leurs forces respectives pour innover et progresser dans leurs domaines.

Pendant ce temps-là, OpenAI en procès avec le New York Times

Certains médias voient l’IA comme une opportunité, de monétisation et d’innovation, mais ce n’est pas le cas de tous les médias. En effet, ce partenariat contraste avec la position adoptée par le New York Times, qui poursuit actuellement OpenAI en justice. Alors que le Times Magazine voit en cette collaboration une opportunité d’expansion et d’innovation, le New York Times a critiqué OpenAI pour sa manière d’accéder aux données, qualifiant l’entreprise de « dévoreur de données ». Il est vrai que comme toute technologie basée à la fois sur le deep et machine learning, l’IA nécessite des jeux de données importants pour améliorer sa capacité à répondre aux requêtes des utilisateurs.

Néanmoins, OpenAI a déjà établi des partenariats similaires avec d’autres publications de renom commele Financial Times et Le Monde. Ces accords soulignent une tendance croissante à la collaboration entre médias traditionnels et entreprises technologiques pour le développement de l’intelligence artificielle, et offrent de nombreuses perspectives d’amélioration pour les outils et technologies dans l’industrie de l’IA.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *