Cyberattaque, rançongiciel, vol de données… que sait-on du piratage de l’hôpital de Cannes ?

Cyberattaque, rançongiciel, vol de données… que sait-on du piratage de l’hôpital de Cannes ?

On vous parlait dernièrement d’une attaque sur les serveurs informatiques de la ville de Saint-Nazaire. Les mairies ne sont pas les seules victimes, les établissements de santé également, et c’est le CHU de Cannes qui en a été la victime. Depuis l’incident survenu ce mardi 16 avril 2024, l’hôpital de Cannes lutte pour rétablir ses activités après avoir été la cible d’une cyberattaque.

Cet assaut informatique a entraîné des déprogrammations d’opérations non urgentes, des transferts d’activités et la coupure des connexions informatiques. Quel est l’état actuel de l’établissement médical et quelles sont les mesures prises pour surmonter cette crise ?

La situation actuelle de l’hôpital de Cannes

L’hôpital de Cannes se retrouve actuellement en mode dégradé à la suite d’une cyberattaque survenue mardi dernier. Bien que le centre hospitalier fonctionne au ralenti, aucune demande de rançon n’a été formulée jusqu’à présent, et aucune fuite de données n’a été identifiée dans l’immédiat. Pour l’instant, rien ne laisse à penser qu’il s’agit donc d’un ransomware, dont les chiffres ont explosé en 2023. Dès la détection de l’attaque, des mesures de sécurité ont été mises en place, notamment la suspension des accès informatiques et le déclenchement d’une cellule de crise.

Aucun détail sur les auteurs de l’attaque n’a été communiqué pour le moment, mais des analyses sont en cours, avec la collaboration d’experts en sécurité informatique du secteur privé et public, notamment l’agence nationale de sécurité. L’objectif principal est de déterminer l’ampleur des dégâts et de rétablir au plus vite les systèmes affectés.

Les conséquences sur les activités hospitalières

En conséquence de cette attaque, un tiers des opérations non urgentes a été reporté, affectant temporairement l’activité chirurgicale de l’hôpital. Cependant, les autorités sanitaires assurent qu’aucun patient n’a été privé de soins essentiels en raison de cet incident. Par ailleurs, certains services ont été transférés vers d’autres établissements de la région afin de garantir une prise en charge adéquate, notamment pour les cas neurovasculaires et les urgences médicales.

Malgré ces perturbations, l’hôpital prévoit d’assurer 90% des opérations prévues pour la journée de jeudi 18 avril 2024. Cette capacité d’adaptation témoigne de la résilience du personnel médical face à des circonstances difficiles. Cependant, un retour à la normale complet pourrait nécessiter plusieurs semaines, en raison des investigations en cours et des mesures de sécurité à renforcer.

Les mesures prises pour la reprise des activités

L’hôpital de Cannes met actuellement tout en œuvre pour rétablir ses activités dans les meilleurs délais. La priorité est accordée à la remise en route des systèmes informatiques liés directement à la prise en charge des patients, comme les dossiers médicaux électroniques et les résultats d’examens. Des équipes spécialisées travaillent sans relâche pour identifier les failles de sécurité et renforcer la protection des données sensibles.

En attendant le rétablissement complet des services informatiques, l’hôpital continue de fonctionner en mode dégradé, avec des procédures manuelles et une collaboration accrue avec d’autres établissements de santé de la région. La vigilance reste de mise pour prévenir de nouvelles attaques et garantir la sécurité des patients et du personnel médical.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *