Quelle différence entre backlink et netlinking ?

0
56
difference-backlink-netlinking-SEO

En matière de référencement naturel, nombreux sont les termes techniques ou acronymes pour désigner des outils ou astuces web. Cela peut vite bloquer les nouveaux espoirs du digital ou du référencement naturel. A titre d’exemple, le netlinking qui est une composante du SEO implique d’aborder le sujet des liens internes et externes. Il est donc possible que certains mots-clés techniques fassent surface comme backlink, target blank, sponsorisé, dofollow ou encore nofollow. Dans cet article, nous allons nous concentrer sur les deux derniers pour les définir, les distinguer, les repérer et comment les utiliser.

Qu’est-ce qu’un lien SEO ?

Depuis le début du référencement, il y a toujours eu trois éléments clés en SEO lorsque l’on discute de ses principes fondamentaux :

  • le code HTML du site Web (lu par les robots de Google) ;
  • le contenu d’un site web (lu par les internautes) ;
  • les liens hypertextes menant au site, appelés netlinking (doivent être nombreux, réguliers dans le temps et majoritairement en dofollow).

Il faut savoir que chaque site web a un certain niveau de popularité auprès des moteurs de recherche, et qu’à chaque fois que votre site A se lie au site B, cette popularité est transmise d’un site à l’autre. En fait, plus le site A est spécialisé dans son secteur d’activité et possède un bon référencement, plus le lien aura de poids et plus la popularité, ou « jus SEO », qu’il transmettra à votre site B sera important.

La signification et l’origine des liens « dofollow » et « nofollow ».

Les liens qui sont suivis par les robots des moteurs de recherche sont appelés liens « dofollow ». Dans le grand public, on pourrait supposer qu’un lien menant à son site web est identique par défaut ; néanmoins, si le concept de « lien suivi » est réel, cela signifie qu’il existe des liens qui ne sont pas suivis, ce qui est illogique jusqu’ici. On parle alors de lien nofollow.

  • Lien dofollow : lien que les robots des moteurs de recherche vont suivre ;
  • lien nofollow : lien que les robots des moteurs de recherche ne suivent pas.

En d’autres termes, un lien nofollow ne sera pas utile pour votre plan de référencement, mais il ne vous fera pas de mal non plus. Du point de vue du référencement, on peut dire qu’il est neutre.

Comment distinguer un lien dofollow d’un lien nofollow ?

Dans les faits, pour distinguer un lien dofollow d’un lien nofollow, il faut regarder dans le code html au niveau du lien :

  • Si vous voyez cette balise « <a href= »https://www.liendevotresiteweb.fr »> », le lien est en « dofollow », puisqu’il ne spécifie aucune restriction de suivi aux moteurs de recherche.
  • Si vous voyez cette balise « <a href= »https://www.liendevotresiteweb.fr » rel= »nofollow »> », le lien possède un attribut (rel= « nofollow »). Il a un impact majeur sur le lien en question car il indique aux robots de ne pas le suivre, et en d’autres termes, le site qui vous crée un lien avec cet attribut ne vous transmet pas de son jus SEO. Cependant cela n’empêche pas les visiteurs de cliquer dessus, nuance importante !

Pourquoi intégrer des liens en nofollow sur vos sites web ?

Pour commencer, tous les liens « classique » sont naturellement des liens dofollow. L’anormalité consiste à utiliser des liens nofollow, mais cette anormalité a été imposé par la force des choses avec le fonctionnement des moteurs de recherche. En effet, les liens nofollow sont une pratique de longue date utilisée par de nombreux sites web. Voici les principales justifications de l’utilisation par un site web de la balise nofollow sur ses liens :

  • La volonté de réguler la transmission de sa popularité à un site tiers, c’est-à-dire que le site ne souhaite pas transmettre sa popularité à n’importe qui, afin de la « garder pour lui » ou de ne la transmettre qu’à des sites sélectionnés ;
  • La volonté de imiter le spam dans les forums de discussion, les profils d’utilisateurs en ligne et les commentaires sur les articles des lecteurs ou tout autre contenu généré par les utilisateurs ;
  • La volonté de se prémunir contre d’éventuelles pénalités futures de la part des moteurs de recherche : dans le cas hypothétique où un site web A publie un lien vers un site web B en 2017 et le site web B change de propriétaire avec changement d’activité qui le positionne sur un sujet illégal ou limite en 2020 et que les moteurs de recherche s’en rendent compte, le site web A pourrait se voir « reprocher » d’avoir un lien subalterne pointant vers ce site.

En réalité, même si c’était le cas, si le site web A est important, la pénalité serait difficile à obtenir car un seul mauvais lien ne représentent généralement qu’une très petite partie des liens disponibles sur les gros sites, dont la plupart sont dignes de confiance. En revanche, la probabilité que votre site soit pénalisé est plus élevée si, par exemple, il s’agit d’un petit site web qui ne compte qu’une douzaine de pages et que la moitié des liens qu’il contient redirigent vers des sites web de faible qualité. C’est une question d’autorité et de proportion.

Un lien nofollow menant vers votre site est-il mauvais ?

La fonction première d’un lien est d’être cliqué afin de faire passer un visiteur de la page A à la page B. N’oubliez jamais ce fait important. Le lien joue un autre rôle dans le référencement car il est pris en compte et utilisé comme critère de placement par les moteurs de recherche comme Google.

Cependant, un lien en nofollow sur un site très populaire remplira son objectif premier, qui est d’amener du trafic sur votre site, ce qui est finalement le but du référencement. En outre, il existe des millions de liens « nofollow » qui augmentent la visibilité des marques et entraînent des ventes de plusieurs millions d’euros. Gardez donc à l’esprit qu’un lien nofollow n’est pas seulement idéal si vous le considérez d’un point de vue purement SEO, mais aussi dans une perspective commerciale plus large. Par exemple, un lien nofollow créé par un partenaire commercial qui vous place sous les feux de la rampe sur la page d’accueil ou dans une section spécifique est un lien à fort potentiel.

En outre, vous devez savoir que de nombreux éditeurs de portails web ou de magazines en ligne ajoutent systématiquement l’attribut rel= »nofollow » à tous leurs liens afin de se protéger. Par conséquent, les liens nofollow sont courants ; un site Web qui n’aurait finalement que des liens dofollow serait jugé « bizarre » par définition (évidemment toutes proportions gardées – nous parlons d’un site Web avec des centaines de liens qui seraient tous dofollow).

En conclusion, les liens nofollow sont une composante nécessaire de tout site web professionnel qui a un grand nombre de liens vers lui. Donc, pas d’inquiétude.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici