Les RPA & assistants robots amorcent-ils la disparition des tâches répétitives ?

0
42

Face au mécontentement de leurs employés concernant ces tâches répétitives chronophage et à faible valeur ajoutée telles que le remboursement automatique des sinistrées d’accident par exemple, ou encore la mise à jour de RIB des employés, les entreprises se trouvent face à une problématique de taille. Les avancées technologiques et à la digitalisation du monde, aideront ces entreprises via l’automatisation robotique des processus à trouver une alternative à ce problème.

La RPA : une révolution bientôt indispensable qui permettra l’Automatisation des Processus Robotisés

La RPA a pour ambition de faciliter le travail des équipes opérationnelles des organisations en se concentrant sur des missions où la présence humaine est primordiale par le biais de logiciels robotiques tels qu’Automation Anywhere, ou UiPath par exemple. Pour les grandes entreprises aujourd’hui avoir recours à la RPA représente un avantage concurrentiel indéniable.

Bien qu’elle représente un investissement celui-ci se voit très vite compensé face aux avantages qu’elle engendre. En effet la RPA permet de :

  • Réduire voire éliminer les erreurs que nous êtres-humains faisons lors de l’accomplissement de nos taches,
  • D’acquérir une certaine flexibilité car en effet un robot peut être programmer pour une tâche et être reprogrammer pour une autre sans que la précédente ne soit affectée,
  • D’avoir des agents en opération de façon continue car en effet les robots peuvent agir 24/7
  • D’assurer une réduction des coûts car le prix de la licence d’achat de la licence et le coût annuel de la licence sont moins élevés que le salaire d’un employé sur le long terme.

FINI, les navigations sur différents moteurs de recherche et le report d’informations sur un fichier excel pour une étude (à lire : différence entre machine learning & deep learning). Avec la RPA, les robots se chargent de tout cela. Comment ça fonctionne ? Contrairement à ce que l’on pourrait croire aucunes compétences techniques de développement informatique n’est requise excepté un bon sens de la logique avec les algorithmes pour les logiciels tels que UiPath et Blue Prism. Cependant, Automation Anywhere quant à lui procède par du codage pour créer ses robots.

Tout d’abord il y a la phase d’étude du processus actuelle. Dans cette phase les entreprises analysent le parcours de l’employé et proposent des améliorations de base au processus actuel et ensuite expliquent comment le robot procèdera pour automatiser l’activité. Un développeur RPA retrace exactement le parcours utilisateur à travers des scripts qu’ils installent dans les ordinateurs des employés. L’exécution de ces scripts peut être actionné par un humain ou programmé lors de sa constitution en y définissant des récurrences.

Illustration script RPA :

Exemple de script RPA permettant d'automatiser des tâches

Source : Google.

La RPA : un avenir prometteur 

En effet le marché de la robotique de service affiche un avenir prometteur avec ses 18 millions de robot prévus pour 2020. Certaines entreprises ont déjà pris de l’avance. C’est le cas de UiPath créée en 2005 par Daniel Dines et Marius Tirca qui est aujourd’hui n°1 du marché. Cette pépite Roumaine attire assurément les investisseurs quand on évalue sa dernière levée de fond à 153 millions d’euros. En passant de 100 à 700 clients en un an seulement Uipath enclenche très franchement son implémentation internationale. Dans cette lancée UiPath compte déjà plus de 200 partenaires avec des entités véritablement impliquées dans les transformations digitales et l’externalisation IT telles que Deloitte, KPMG, PwC…

Aujourd’hui les Big 4 de la robotique sont représentés par UiPath, Automation Anywhere, Blue Prism et Thoughtonomy mais attention ils sont suivis de près par des concurrents tels que Nice, Kofax Kapow, ou en Kyron Systems et bien d’autres…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici