Digital Credentials : définition & exemple de justificatif ou accréditation numérique

0
506
statistiques-avis-clients-entreprises

À l’ère de la numérisation tous azimuts de notre société et de tous les services du quotidien (services publics, transport, commerce…), l’ensemble des supports traditionnels ont vocation à avoir leur équivalent digital. Il était évident que les documents administratifs de tout genre, tels que les pièces d’identité (carte d’identité, passeport, permis de conduire…) mais également les certificats (diplômes, attestation…) allaient finir par y passer. Et c’est là que les digital credentials entrent en jeu. On vous explique tout sur ce concept.

Les Digital Credentials, c’est quoi ?

Un « Digital Credential » est un justificatif numérique ou accréditation numérique, délivré par un organisme faisant autorité dans son domaine (service public, académie, entité reconnue…), qui prouve l’existence d’une certification ou d’un document sur le canal digital. Autrement dit, finie l’époque où nous pouvions perdre un diplôme universitaire ou égarer une certification informatique : grâce à la technologie de digital credential, chaque document qui vous est adressé possède son équivalent numérique prouvant son authenticité.

Digital Credentials : les accréditations numériques pour remplacer le certificat papier

Il est important de comprendre qu’on ne parle pas ici d’une version numérisée (ou scannée) d’un document, mais bien d’une preuve que ce document est authentique et d’en avoir la traçabilité en ligne. Quel est l’interêt d’utiliser la technologie de digital credentials pour les différents documents ? Il existe une multitude d’usage :

  • le fait d’accréditer de façon numérique les documents permet de les authentifier, afin d’éviter les falsifications, les usurpations et la création de faux documents ;
  • la version numérique d’un certificat permet à son propriétaire de pouvoir prouver son existence, notamment si ce dernier ne possède pas le document d’origine sous la main ou en cas de perte ;
  • le stockage des données issues des Digital Credentials, par le biais de la blockchain et de son infrastructure 100 % décentralisée, garantit que l’information sera accessible de façon transparente, protégée et sécurisée, avec une traçabilité maximale.

Quelques exemples d’usage des Digital Credentials : diplômes, acquis de compétences, certifications…

Les Digital Credentials sont déjà une réalité aujourd’hui : ils sont utilisés dans différents objectifs, et vous en avez peut-être même déjà en votre possession.

Les Open Badges

Les « Open Badges« , qu’on peut traduire par badge ouvert, sont utilisés dans l’apprentissage en ligne et sur les plate-formes d’e-learning et de Moocs, afin d’attester de la bonne connaissance et la réussite dans les modules de formation suivis. Utilisés historiquement par Mozilla, ils ont été mis en place pour offrir aux internautes qui le souhaitent, le moyen d’obtenir des badges afin de prouver leurs compétences en ligne.

Les diplômes et certificats numériques

On en a déjà parlé précédemment des certificats d’études et autres diplômes, et leur numérisation et dématérialisation est déjà d’actualité : de nombreuses écoles (EM Lyon Business School) utilisent les technologies des digital credentials, via la blockchain, pour délivrer leurs diplômes à leurs étudiants en fin de parcours.

Cette approche de diplôme 100 % dématérialisée offre de nombreux avantages : l’étudiant peut partager facilement son attestation de fin d’étude à un recruteur ou même soigner sa e-réputation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici