Guide sur la protection des marques

0
161
definition-inbound-marketing-mise-en-place-et-exemple

L’entrepreneuriat offre de nombreux avantages à ceux qui osent tenter l’aventure. D’une part, vous devenez le propriétaire d’une marque et des produits qui y sont liés. D’autre part, vous bénéficiez d’une plus grande flexibilité au niveau de votre emploi du temps. Toutefois, ces atouts s’accompagnent aussi de certaines obligations. Vous devrez notamment respecter les dispositions légales relatives aux sociétés commerciales. Dans la pratique, cela passe par l’enregistrement au registre du commerce et des sociétés. Mais le plus gros travail sera à faire de votre côté. Votre marque représente toute votre entreprise. C’est en quelque sorte la carte d’identité de la firme. Il faudra donc veiller à ce que d’autres n’en fassent pas un usage inapproprié. Voici comment procéder !

Obtenir les droits sur tous vos produits

Quand vous créerez votre entreprise, il faudra choisir un nom de marque disponible. Ainsi, vous éviterez de piétiner les plates-bandes de vos concurrents. Cependant, il faudra aussi faire attention à vos produits, vos contenus, vos images ainsi qu’à vos vidéos. Ils devront être protégés par des droits d’auteur et des marques déposées. Sans protection ou licence, une personne malintentionnée pourrait voler votre création et la revendiquer comme la sienne. Dans certains cas, des malfaiteurs vont même s’approprier vos propriétés et les protéger légalement avec de nouveaux droits. Ils intenteront ensuite une action en justice contre vous pour infraction.

Protéger les extensions de votre site web

Si vous n’avez pas encore une grande notoriété, il est normal d’opter uniquement pour un seul nom de domaine. Cependant, il est conseillé d’acheter les autres extensions (.org, .net, .fr). En effet, quand votre marque sera plus célèbre un jour, vos concurrents voudront peut-être exploiter ces domaines. Si personne ne se rend compte de la supercherie, ces derniers gagneront de l’argent sur votre dos.

Misez sur le nom de votre marque

Pour promouvoir votre entreprise, il n’est pas toujours utile de faire de la publicité en grande pompe. Malgré tout, pensez à allouer un petit budget pour protéger les mots-clés liés à votre marque dans les moteurs de recherche. Ces mots et expressions doivent être courants. La simplicité permettra à votre entreprise de rester en tête des résultats correspondant à votre dénomination commerciale.

En revanche, si le nom d’un concurrent apparaît aussi, faites bien attention ! Certes, les moteurs de recherche, comme Google, autorisent les concurrents à utiliser des mots-clés se rapprochant de votre marque. En revanche, ces derniers ne peuvent pas l’utiliser dans le contenu de l’annonce. Si jamais cela arrive, signalez l’annonceur à Google.

En ce qui vous concerne, il faudra aussi fournir des efforts. Google exige fréquemment que les pages de renvoi comportent certaines informations, telles que les contacts de votre société.

Faire signer des accords de non-divulgation

Selon la nature de votre activité, un accord de non-divulgation peut protéger votre entreprise. Ce document est surtout indispensable si votre modèle d’entreprise repose sur une petite équipe d’entrepreneurs indépendants. Dans ce cas-là, votre accord de non-divulgation empêchera vos entrepreneurs de partager vos pratiques avec d’autres firmes.

Le même principe s’applique pour vos employés. Un concurrent peut vouloir débaucher un acteur clé de votre organisation pour profiter de secrets bien gardés. Pour y remédier, travaillez avec un conseiller juridique ! C’est celui-ci qui vous aidera à élaborer les accords de non-divulgation adaptés à votre entreprise.

Faire de la veille concurrentielle

Parfois, la meilleure défense est une bonne attaque. L’utilisation de certains services gratuits, en plus d’une série d’outils utiles, peut vous aider à garder un œil sur votre concurrence. Vous pouvez commencer par les moteurs de recherche. Certains programmes permettent de surveiller les marques qui misent sur votre nom de marque pour apparaître en premier dans les résultats. C’est un bon point de départ, puisque vous saurez déjà qui s’intéresse à vos clients. Concrètement, il est bon de programmer des alertes Google pour vos concurrents. Vous pourrez ainsi suivre les communiqués de presse et les contenus mentionnant votre marque sur le web.

Créer plusieurs entités juridiques

Il est tout à fait possible d’avoir une seule entreprise qui exerce plusieurs activités. Ainsi, séparez les différentes divisions de vos entreprises avec des statuts indépendants (sous des marques différentes) les unes des autres. De cette façon, vos actifs ne seront pas tous affectés simultanément. Mais ce n’est pas la seule situation qui nécessite une scission au niveau juridique. Bien que votre activité soit unique, il est toujours faisable d’avoir plusieurs filiales. Cela est notamment intéressant si vous proposez vos produits dans plusieurs régions du monde. De plus, vos produits peuvent cibler des clients différents. Ces derniers seront plus en phase avec certaines marques par rapport à d’autres.

En résumé, il est important de ne jamais oublier que votre marque peut attiser les plus curieux. Parfois malintentionnés, ils n’hésiteront pas à utiliser votre renommée pour promouvoir leurs produits. De ce fait, il faudra rester prudent. Vous devez démasquer les escrocs qui tapissent dans l’ombre. En parallèle, il faudra également mettre en avant votre marque. L’utilisation du story branding, par exemple, pourra être d’un grand secours.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici