Google Ads 2022 : changements sur la validation des annonceurs

0
695
Google Adwords devenu Google Ads

Chaque année, nous relayons les principaux changements à noter concernant la plate-forme publicitaire Google Ads pour les entreprises françaises. En 2021, outre la nouvelle taxe de 2 % sur la France et l’Espagne, ou encore les changements opérés dans les services Google (comme l’arrêt du programme « Acheter sur Google »)… cette année 2022 démarre avec un changement dans le processus de validation des annonceurs sur la plate-forme. On vous explique.

Pourquoi Google Ads filtre de plus en plus les entreprises qui utilisent ses services ?

Si, par le passé, il suffisait de créer un compte en ligne pour pouvoir diffuser des publicités sur Google Ads quasi-immédiatement, ces dernières années, les choses ont changé. Google a décidé d’établir des processus plus minutieux pour filtrer ses clients, dans le but d’éviter que n’importe quelle structure puisse s’inscrire et lancer des campagnes. Concrètement, il s’agit de vérifier l’identité des entreprises inscrites et éviter l’usurpation d’identité, vérifier leur légitimité à diffuser des publicités, filtrer les secteurs parfois sensibles (finance, santé, services publics…) sur lesquels certaines entreprises peu scrupuleuses se positionnaient sans respecter les règles et lois en vigueur.

Ainsi, Google Ads a mis en place ces dernières années des étapes pour la validation de l’identité de l’entreprise, mais également les activités commerciales de ces dernières, pour en vérifier la conformité avec les lois en vigueur.

Un processus de vérification simple et unique des entreprises qui utiliseront Google Ads

Dans le but de simplifier ces étapes administratives, Google Ads vient d’annoncer, par le biais d’un e-mail adressé à l’ensemble de ses agences Google Ads partenaires, qu’ils allaient unifier ces processus de validation, historiquement séparés, en un seul et même processus. Par ailleurs, ils précisent les règles en vigueur et les conséquences du non-respect de la non conformité des entreprises quelles qu’elles soient (startups, grands groupes, DNVB…).

Google Ads

Voici ci-dessous le détail de l’e-mail reçu le 31/01/2022 :


En mars 2022, Google regroupera les programmes actuels de validation de l’identité des annonceurs et de validation des activités commerciales sous la forme d’un programme unifié de validation des annonceurs, qui sera plus simple et plus convivial. Comme c’est le cas actuellement, les annonceurs sélectionnés pour le programme de validation seront avertis par e-mail, et une notification s’affichera dans leur compte.

Nous demanderons aux annonceurs participant au programme de lancer le processus de validation sous 30 jours. Ils disposeront ensuite de 30 jours supplémentaires pour répondre à toutes les demandes de validation requises, qui pourront comprendre plusieurs étapes (telles que la validation de leur identité, de leurs activités commerciales ou des deux).

Comme détaillé ci-dessous, le programme unifié de validation des annonceurs impliquera un nouveau calendrier et de nouvelles mesures d’application.

Ce qui change :

  • À propos de votre établissement : dans la première étape du programme unifié de validation des annonceurs, Google posera quelques questions de base concernant leur compte Google Ads et leur activité dans une nouvelle section. Ces questions porteront, par exemple, sur le secteur d’activité et le pays de facturation des annonceurs, ainsi que sur les informations permettant à Google de comprendre s’il s’agit de fournisseurs directs ou indirects (tiers) des produits ou services dont ils font la promotion via Google Ads. Les annonceurs auront 30 jours pour envoyer leurs réponses. S’ils ne le font pas, leur compte sera mis en veille à la fin du 30e jour.
  • Mises à jour du calendrier de validation : les réponses aux questions sur l’établissement définiront les conditions de validation des annonceurs. Ils seront alors redirigés vers les étapes de validation supplémentaires, qui peuvent comprendre la validation de leur identité, de leurs activités commerciales ou des deux (voir la section « Mise à jour des critères de sélection des annonceurs » ci-dessous). Les annonceurs auront 30 jours pour aller au bout de ces procédures de validation supplémentaires. Leur compte sera mis en veille s’ils ne réalisent pas ces procédures ou s’ils ne remplissent pas les conditions requises dans le délai imparti. Notez que la mise en veille ne sera appliquée qu’à la fin du 30e jour.
  • ○ Validation de l’identité : auparavant, les annonceurs avaient 30 jours pour commencer la validation, puis 30 jours supplémentaires pour aller au bout de la procédure de validation de l’identité.

○ Validation des activités commerciales : auparavant, les annonceurs avaient 21 jours pour mener à bien la validation des activités commerciales et recevaient un préavis de sept jours avant que leur compte ne soit suspendu.

○ Validation unifiée des annonceurs : à présent, les annonceurs auront 30 jours pour répondre aux questions sur leur établissement, puis 30 jours supplémentaires pour réaliser toutes les procédures requises, qui peuvent comprendre la validation de leur identité, de leurs activités commerciales ou des deux.

  • Mises à jour de la validation des activités commerciales : pour réduire la charge administrative tout en proposant une expérience cohérente et synchronisée aux annonceurs, nous harmonisons les mesures d’application pour toutes les conditions de validation sous la forme du programme de validation des annonceurs. En conséquence, si des annonceurs ne vont pas au bout de la procédure de validation des activités commerciales ou ne remplissent pas les conditions requises (le cas échéant), leur compte sera mis en veille, et non suspendu. Leur compte restera donc ouvert, mais leurs annonces ne seront pas diffusées tant qu’ils n’auront pas mené à bien la procédure de validation. Notez que la mise en veille ne sera appliquée qu’à la fin du 30e jour pour les annonceurs qui n’ont pas effectué la procédure de validation ou ne remplissent pas les conditions.

Pour diffuser à nouveau des annonces, les annonceurs devront aller au bout de la procédure de validation en envoyant les réponses requises par l’enquête ainsi que les documents pertinents (le cas échéant).

  • Mises à jour des critères de sélection des annonceurs : dans le programme unifié de validation des annonceurs, nous combinons les critères de sélection définis dans les programmes actuels de validation de l’identité des annonceurs et de validation des activités commerciales par souci d’harmonisation. Nous ajoutons aussi des critères pour mieux protéger nos utilisateurs et nous clarifions les cas où les comptes des annonceurs peuvent être mis en veille immédiatement. Pour en savoir plus, lisez les informations ci-dessous.

Critères supplémentaires : Google peut demander aux annonceurs d’effectuer la procédure de validation si, par exemple, ils diffusent des annonces en réponse à des requêtes liées à leur marque ou dans des secteurs d’activité qui présentent des risques d’abus, de fraude et d’escroquerie (tels que les voyages, les services d’assistance technique ou à la clientèle, et les services financiers). Si un annonceur doit suivre des procédures de validation supplémentaires, les performances de sa campagne peuvent être affectées lorsqu’il diffuse des annonces en réponse à certaines requêtes Google restreintes. Ces performances pourront s’améliorer une fois que les procédures de validation demandées auront été effectuées.

Critères de mise en veille immédiate d’un compte : dans certains cas, nous pouvons être amenés à mettre immédiatement en veille des comptes dès le lancement du programme de validation des annonceurs. Votre compte peut être mis en veille immédiatement pour les motifs suivants :

• Si nous soupçonnons que vos annonces ne respectent pas nos règles Google Ads (informations trompeuses, allégations douteuses, entreprise non identifiée, exigences concernant les noms d’entreprises, sollicitation de fonds, événements sensibles et pratiques trompeuses coordonnées, par exemple).

• Si nous soupçonnons que vos pratiques publicitaires ou commerciales peuvent causer des dommages physiques ou financiers aux utilisateurs. Voici quelques exemples : vous présenter de façon trompeuse dans le contenu des annonces, proposer des produits ou des services financiers sous de faux prétextes, ou offrir des services client non autorisés pour le compte de tiers.

• Si nous soupçonnons que vous tentez de contourner notre procédure de validation.

• Si votre identité ou votre comportement publicitaire ont été identifiés comme peu clairs.

  • Transparence et mentions publicitaires : dans le programme unifié de validation des annonceurs, ceux-ci devront communiquer la raison sociale de leur entreprise ou leur propre nom, ainsi que les documents justificatifs nécessaires (comme pour le processus actuel de validation de l’identité et/ou des activités commerciales). Google affiche le nom et l’emplacement fournis par les annonceurs dans une mention publicitaire. En savoir plus sur les mentions publicitaires

Google souhaite offrir toujours plus de transparence aux utilisateurs. Nous rendrons donc publiques des informations sur vos comptes Google Ads et sur vos campagnes publicitaires.

  • Améliorations de l’expérience utilisateur : les annonceurs pourront lancer leur validation ainsi qu’en suivre l’état et l’avancement. En cas d’échec, les motifs seront disponibles dans une nouvelle interface utilisateur sous l’onglet contenant les paramètres de facturation et de paiement dans leur compte Google Ads. Les annonceurs pourront accéder à cette interface via des notifications et des invites intégrées au produit.

Ces modifications n’auront aucune incidence sur le champ d’application ou les exigences des autres programmes de validation. Pour simplifier la validation, nous déploierons ces mises à jour progressivement sur une période de deux mois, à partir du 31 mars 2022.

Merci de votre coopération.

Cordialement,

L’équipe Google Ads


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici